Achat de mobile home : quel cout prévoir ?

Achat de mobile home

L’achat d’un mobil-home peut ne pas s’avérer aussi simple. Ce n’est pas comme les autres biens que l’on achète, diverses dépenses sont à prévoir en plus du prix de la résidence mobile. On va essayer de vous guider un peu.

Prix d’un mobil-home

Le prix d’un mobil-home prix dépend avant tout des options choisies, c’est-à-dire les équipements qui vont avec comme un poste de télévision ou un lave-vaisselle. Mais, le prix d’un mobil-home neuf varie généralement entre 22.000 et 45.000 euros TTC, cela dépend aussi du vendeur. Vous pouvez découvrir les différentes offres en visitant les sites spécialisés comme sur www.mobilhomedirect.fr par exemple.

La plupart des gens préfèrent acheter un mobil-home directement en sortie d’usine, cependant vous pouvez aussi vous procurer un mobil-home d’occasion. Cela peut être d’une grande aide, en particulier si vous avez un budget assez serré, un mobil-home d’occasion peut coûter jusqu’à deux fois moins cher qu’un mobil-home neuf. Veillez tout de même à vérifier son l’état de ce mobil-home d’occasion, ainsi que ses équipements, s’ils sont encore fonctionnels.

Autres dépenses qui l’accompagnent

Le prix mobil-home n’est pas le même, si vous l’achetez neuf ou occasion. Cependant diverses petites dépenses peuvent s’ajouter au coût d’achat, si vous achetez un mobil-home neuf par exemple, son transport vers le terrain d’accueil depuis l’usine est 2,50 à 5 euros par km. Auquel s’ajoute les frais de chargement et de déchargement. Une fois arrivé sur place, on effectue le calage, l’installation et le raccordement de votre mobil-home, cela vous coutera entre 500 à 200 euros.

De plus, le droit d’entrée dans un camping coûte 1000 à 4000 euros, cela dépend des installations mis à disposition comme une piscine, un spa…

Lorsque vous procédez à l’achat de mobil-home, vous devez impérativement souscrire une assurance de type « caravane » ou « habitation individuelle ». Cette assurance sera d’une grande aide en cas d’incendies ou si votre résidence mobile subit des dégâts dus à des intempéries.

Propriétaire de la résidence, mais locataire du terrain

Un mobile-home peut se définir comme une petite maison avec tout le confort qui va avec, comme un coin cuisine, des toilettes et des chambres, à la seule différence qu’il est mobile. C’est comme une très grande caravane en quelque sorte que l’on peut déplacer, le mobil-home doit être installé dans un camping ou dans un parc résidentiel de loisirs. La législation française interdit de vivre dans un mobil-home tout au long de l’année car un mobil-home est avant tout un loisir et non une résidence permanente.

Ainsi vient s’ajouter au prix mobil-home, la location du terrain de camping. Certes, vous êtes le propriétaire de votre résidence mobile, mais locataire de l’emplacement où il se trouve. Lorsque vous louez un terrain de camping, un contrat renouvelable chaque année est établi, la location varie de 1000 à 6000 euros par an.

Comme vous êtes un locataire, vous vous trouvez sous le joug du propriétaire, ce dernier est en droit de vous expulser de son terrain avec un préavis d’un mois. Plusieurs cas d’abus de propriétaires ont déjà été rapportés, ainsi une charte de transparence a été promulgué par la fédération des campings et le ministère du tourisme. Avant de louer un terrain, assurez-vous donc que le propriétaire ait signé cette fameuse charte, pour vous éviter d’éventuels abus que ce dernier pourrait vous faire.

En somme, si vous voulez vous payer un mobil-home et profiter de ses avantages, vous devez prévoir un budget de 30.000 à 60.000 euros. Cela inclut le mobil-home prix et les frais annexes qui vont avec.