Mon mobil-home est en fin de vie, quelles sont les solutions pour m’en séparer ?

Bien que votre mobilhome soit de qualité, un jour viendra, il tirera sa révérence. Ce type d’hébergement de loisirs est en fin de vie et que vous devrez vous en séparer. Dans cette optique, comment s’en débarrasser de son mobil-home ?

Faire racheter le mobil-home par le camping

Si votre mobil-home est installé sur une partielle de camping, vous pouvez la faire racheter par le propriétaire de camping. Cette démarche est avantageuse à plus d’un titre. Cela vous permettra d’éviter toutes sortes de procédures liées à la destruction et au transport de votre maison roulante. Vous n’avez rien à toucher à part les mobiliers à l’intérieur. Rien ne vous empêchera également de vendre tous les équipements et la résidence en bloc. Ensuite, il vous permettra de tirer profit de la vente. Vous ne débourserez pas le moindre centime, car le camping prendra en charge toutes les opérations de vente jusqu’à sa commercialisation. Ce n’est pas tout, cette démarche vous évitera d’ailleurs de voir détruire votre mobil-home en fin de vie.

Procéder à la destruction du mobil-home

Lorsque votre mobil-home arrive au bout du bout et que le camping décide qu’il est en fin de vie, il est trop tard de revenir en arrière. L’entretien devient impossible, vous devez vous séparer de votre maison. Dans cette optique, vous devez la désinstaller pour laisser libre la parcelle. En effet, le terrain de camping fait l’objet d’une location et il serait dommageable de continuer à payer des loyers pour un mobil-home inoccupé. La solution sera la destruction de la résidence. Mais le problème avec cette démarche est que le propriétaire doit payer les professionnels qui s’occupent de la destruction ainsi que le transport des débris et les équipements restants de son mobilhome. À moins que vous fassiez appel à des sociétés spécialisées dans la prise en charge de la fin de vie des mobil-homes. Elles s’occuperont de la destruction et le tri des différents équipements de votre mobil-home, et ce, gratuitement.

Comment repousser les limites du mobil-home ?

Certes, aucune structure encore moins une maison mobile ne résistera pas éternellement aux fouets du temps. Cependant, il existe une solution pour permettre de repousser les limites du mobil-home  ou sa fin de vie. Et ce, en faisant bénéficier la résidence d’un entretien régulier. Il va sans dire qu’un équipement ou une construction bien entretenue aura une durée de vie très longue. Votre mobil-home pourrait dépasser la durée de vie moyenne de 15 à 20 ans. Pour bien entretenir votre maison, vous devez nettoyer les murs extérieurs avec une éponge et de l’eau bien savonneuse. Si le matériau est sensible aux agressions climatiques comme le bois, vous devez traiter le revêtement avec un détergent doux. Ensuite, vous devez entretenir l’intérieur de votre mobilhome en passant par le plafond, les murs ainsi que le sol. L’entretien s’avère une solution efficace pour ne pas se séparer de son mobil-home très rapidement.